• Steven Cohen

18. Le lac Amistad (FR)

Mis à jour : oct. 29



Après l’Alamo, nous quittons la civilisation pour un endroit beaucoup plus reclus : le lac Amistad ! La route semble continuer à perte de vue et les paysages sont magnifiques. Il fait très beau, très chaud, trop chaud même ! Heureusement, malgré l’âge de l’Eurovan, nous avons l’air-conditionnée #GodBless. Le cruise-control est également un outil pratique puisqu’il me permet d’apprécier le paysage et de m’évader dans toute cette nature, sans risque d’accident puisqu’il n’y a personne. Soyez tout de même vigilants, le cruise-control est parfois traître...



La route vers le lac Amistad est tellement belle que nous avons même décidé de nous arrêter sur le bord de la route pour profiter de la vue. Certains camionneurs nous klaxonnent car, contrairement à eux, nous avons du temps à perdre. Quelquefois, il faut apprendre à prendre son temps, profiter du moment présent et ralentir cette course contre-la-montre que nous impose la vie.



Après s’être remis en route, nous apercevons un grand feu de forêt et une ferme en train de se faire dévorer par les flammes ! Inquiets de voir un tel spectacle, nous vérifions si la situation n’est pas trop grave, ne sait-on jamais qu’il faille réaliser un acte héroïque. Mais pas d’inquiétude, les pompiers étaient déjà sur le qui-vive, en pleine action, tous les héros ne portent pas toujours de capes.



Par la suite, un autre problème apparaît, cela va faire 240 kilomètres que nous roulons vers le lac Amistad mais aucune pompe à essence ne semble être sur le trajet. Même si le van à un large réservoir, il va bien falloir le remplir à un moment. Finalement, après environ 300 kilomètres de route, nous arrivons dans une petite ville déserte, sans magasin d’ailleurs, mais nous trouvons une pompe à essence pour faire le plein. Le lobby du pétrole c’est le lobby du pétrole !



Une fois arrivés au lac Amistad, c’est reparti pour de la pure Vanlife. Alors qu’hier nous étions encore dans un resort 5 étoiles, aujourd’hui, l’atmosphère est tout à fait différente. Nous allons dormir à la belle étoile, en mode camping sauvage, et juste à côté du lac. Un énorme désert nous entoure et seule une table à manger à été installée au milieu de nulle part. À première vue, ce constat peut sembler difficile, mais c’est parfait pour nous ! Être ou ne pas être un vrai Vanlifer, telle est la question.



Après s’être installés, je décide de finir mon travail de la veille, histoire de profiter sereinement de la journée qui nous attend demain. Par la même occasion, laissez-moi vous confier un de mes secrets les plus chers concernant la Vanlife. Etant donné que l’on a toujours besoin de son ordinateur, son appareil photo, son téléphone, etc. Où doit-on cacher ses objets de valeurs ? En sachant que les bris de vitre comptent pour 80% des vols de van, il faut donc éviter de laisser ses affaires traîner à la vue de tous. Mais alors quelle cachette choisir ? Il faut qu’elle soit accessible depuis l’intérieur du van mais invisible depuis l’extérieur. Voici donc le secret ! Lorsque vous rénovez votre van, analysez les potentiels endroits et vérifier s’ils correspondent à ces critères.



De notre côté, c’est en refaisant la cuisine que nous avons trouvé le spot parfait ! Il se trouve entre le meuble de rangement et les plaques chauffantes, avec un espace assez large pour y mettre tous nos objets de valeurs. L'accès est simple, pratique, et il est impossible de voir cette cachette si l’on ne connaît pas l’Eurovan Volkswagen dans tous ses recoins. Par conséquent, si vous tentez également la vie d’aventurier, assurez-vous de bien choisir votre cachette.


Et une dernière chose, si quelqu’un, outre que nous, découvre cet endroit, nous vous compterons dans les suspects !


Blog dédié à Marie et Louis Engelen

63 vues
91178005_237667474087046_169737433525937

À propos de nous

Steven est né au cap de Bonne-Espérance en Afrique du Sud. Cette étape n’est que la première d’un long en voyage. Après une jeunesse passée...

 

Lire Plus

 

Rejoignez notre mailing liste

© 2020 by Steven & Emily Cohen. Proudly created by Panenka Marketing

  • White Facebook Icon
  • LinkedIn