• Steven Cohen

12. UN ROCHER ENCHANTÉ (FR)

Mis à jour : oct. 4



À seulement 30 kilomètres de Fredericksburg se trouve l’Enchanted Rock et comme son nom l’indique “C’est un cap ! Que dis-je c’est un cap, c’est une péninsule !”. Le parc est immense et tourne littéralement   autour de ce rocher. Il inspire notamment plusieurs légendes et aurait même un soi-disant pouvoir spirituel. Même si ces croyances ne semblent pas nous concerner, le parc reste un arrêt obligatoire sur notre trajet et il vaut le détour !



Les décors sont spectaculaires et les paysages plus magnifiques les uns que les autres. Nous rentrons dans une dimension hors du temps. La météo est nuageuse mais la vue reste suffisamment dégagée pour que nous puissions voir notre évolution ainsi que les trajets qui nous attendent pour rejoindre la ville de San Antonio (notre prochaine étape). Comme à Inks Lake, la faune et la flore sont toutes aussi intéressantes et spectaculaires. Des rochers aux formes étranges, des champs de pierres et beaucoup d'oiseaux, mais alors quels oiseaux !



Faire le tour du rocher nous prend environ deux heures. À notre retour, nous décidons de nous reposer dans le van, histoire de reprendre notre souffle, le petit Dov en a besoin aussi apparemment. Comme il ne fait pas trop chaud, nous laissons les fenêtres et le toit entrouverts.


De notre côté, nous décidons de poursuivre notre visite et d’escalader l’Enchanted Rock ! Ce rocher ne monte qu’à  500 mètres d’altitude mais la pente est extrêmement raide. Le plan semble prévoir une marche modérée d’une heure aller-retour mais ces estimations ne sont jamais fiables. Du coup, nous réévaluons le temps de marche à 3 heures et ça modifie drastiquement les efforts prévus.




Nous décidons malgré tout de le tenter #YOLO ! Depuis le point de départ, notre destination n’est pas vraiment visible et il est difficile de bien distinguer les reliefs de la route qui nous attend. Nous restons tout de même confiants en voyant les groupes de personnes âgées qui ont entrepris la même randonnée. Certes ils semblent plus équipés mais comme dit le dicton : « si jeunesse savait et si vieillesse pouvait. »

En chemin vers le sommet du rocher, nous avons fait tomber les vestes et les pulls pour ne pas surchauffer. Je porte le sac à dos et je me suis enfilé presque tout le paquet de Nic-Nac, à l’ancienne ! Soudain, une femme crie « Snake ! Snake ! » Traduction : « il y a un serpent dans les parages » - une des grandes phobies d’Emily. Après un court instant de panique, chacun retrouve ses esprits et l’ascension vers le sommet peut reprendre sereinement.



Et c’est au sommet que la vue est là plus extraordinaire, l’horizon s’étend à des dizaines de kilomètres et l’on se croirait sur le toit du monde. Nous adaptons la scène de Titanic et c’est parti : « I’m the king of the world ! ». Ce fut probablement une des marches les plus éprouvantes que nous avons entrepris jusqu’à maintenant mais elle ne l’aura pas volé, ça en valait la peine.



Nous y voyons même un miracle de la nature, au fil du temps, des petits lacs se sont formés dans l'enceinte du parc, avec des microcosmes qui sont désormais protégés. Après vingt bonnes minutes passées au sommet, nous revoyons les personnes âgées que nous avions croisés au départ de notre marche. Incroyable ! Avec au moins cinquante ans de plus que nous, ils sont arrivés au sommet de l’Enchanted Rock en seulement vingt minutes de plus.



Il est temps pour nous de redescendre, affronter à nouveau cette pente et enfin retrouver Dov, qui doit s’impatienter dans le van. Des demain, il faudra mettre les voiles pour la ville de San Antonio !


Blog dédié à Deborah, Gabrielle et Robert Souery.

91 vues1 commentaire
91178005_237667474087046_169737433525937

À propos de nous

Steven est né au cap de Bonne-Espérance en Afrique du Sud. Cette étape n’est que la première d’un long en voyage. Après une jeunesse passée...

 

Lire Plus

 

Rejoignez notre mailing liste

© 2020 by Steven & Emily Cohen. Proudly created by Panenka Marketing

  • White Facebook Icon
  • LinkedIn